La fin du libre accès pour les antalgiques en pharmacie

Au 1er Juillet 2008, l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé (ANSM) définissait la liste des médicaments autorisés en accès direct dans les pharmacies. Aujourd’hui, l’ANSM fait marche arrière en retirant de cette liste les médicaments contenant du paracétamol et certains anti-inflammatoires non stéroïdiens (ibuprofène et aspirine). Ces médicaments antalgiques seront toujours disponibles sans ordonnance, mais ils devront à nouveau être placés derrière le comptoir du pharmacien, à compter du 15 Janvier 2020.

 

Pourquoi l’ANSM retire les antalgiques du libre accès ?

Ces médicaments présentent une bonne efficacité lorsqu’ils sont utilisés dans de bonnes conditions, dans le cas contraire ils peuvent présenter des risques graves.

En cas de surdosage en paracétamol, celui-ci peut entraîner des lésions du foie pouvant conduire à la greffe (1ère cause de greffe du foie en France dû à une médication).

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) peuvent être à l’origine de complications rénales ou de complications infectieuses. De plus, ces AINS sont à risque de toxicité chez le fœtus en cas d’exposition chez la femme enceinte surtout après le 6ème mois de grossesse.

 

Quelles sont les actions de l’ANSM ?

L’ANSM veut renforcer le rôle de conseil du pharmacien dans l’utilisation de ces médicaments. Cette mesure vise à favoriser le bon usage de ces médicaments d’utilisation courante. En plus de cette remise derrière les comptoirs, l’ANSM a demandé de faire figurer sur toutes les boites de médicaments contenant du paracétamol un message alertant sur les risques pour le foie en cas de surdosage. Toutes les boites auront ce message pour le printemps 2020.

Il est important de respecter la dose journalière ainsi que la durée de prise du traitement. En cas de doute, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre pharmacien ou de votre médecin.

 

Source :

https://www.ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Bon-usage-du-paracetamol-et-des-anti-inflammatoires-non-steroidiens-AINS-l-ANSM-veut-renforcer-le-role-de-conseil-du-pharmacien-Point-d-Information

https://www.ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Bon-usage-du-paracetamol-et-des-anti-inflammatoires-non-steroidiens-AINS-ces-medicaments-ne-pourront-plus-etre-presentes-en-libre-acces-Point-d-Information

Dr Elodie Duquenne